Bahamas
(Exumas)

Carnet de bord de Jacques

Août 2014

 

Contrairement au carnet principal, les archives se lisent de haut en bas...

Exumas, Bahamas

11-08-2014 : Allens cays (iles aux lézards)

Paysages ma-gni-fi-ques. Belles petites plages au sable blanc. Par contre, les ilots sont rapprochés = durant la saison touristique, l'endroit devrait être bondé = difficile de trouver de la place pour s'ancrer. Le courant est très fort; Le bateau suit le courant dans un sens, puis dans l'autre, et, durant l'étale se remet face au vent = girouette. Il faut faire attention au courant lorsqu'on part nager.

12-08-2014

plage au nord-ouest de Highborn cay, juste après la barrière de récif, devant une grande et "large" plage; Beucoup de courant selon la marée puis plus rien.

 

 

2014-08-14, Normans Cay, Exumas-Bahamas

Après une nuit infernale à cause des moustiques, nous retournons à l'épave d'avion immergée. Nous espérons revoir le gros mérou pour éventuellement le harponner. Nous sommes seuls, à marée haute,et l'épave est totalement immergée. Une grosse raie s'est cachée sous le sable. Nous continuons notre promenade en dinghy et visitons les ilots voisins, un peu plus loin, à la frontiere de l'océan. C'est vraiment magnifique. Nous rejoignons "normans Pond" par le passage à travers la mangrove

puis revenons au bâteau en longeant le bord, là ou la piste d'aterrissage est prolongée en empiétant sur le lagon. Nous attendons la fin d'après-midi, une fois les gros nuages noirs passés, pour lever l'ancre pour rejoindre Shroud Cay.

2014-08-15 Hawksbill Cay

Gaetan reste pour garder le bateau; Nous partons avec le kayac et les 2 kayacs gonflables visiter Little Pigeon Cay, a environ 1 km du bateau. Lorsque nous partons, 2 chiens hurlent à la mort sur la berge près du bateau; Ils sont restés là toute la nuit, ayant l'air affamé et abandonnés.

Nous accostons l'ile - privé-qui est paradisiaque. Stuppeur : quelques minutes après avoir accoastés , les 2 chiens apparaissent, nous incitant à ré-embarquer promptement; Ils ont nagés plus de 1 km pour nous rejoindre; Ils n'avaient pas l'air vraiment méchant, mais on ne sait jamais ... nous sommes retournés au bateau. Nous avons ensuite rejoind Hawksbill Cay et nous sommes accrochés à une bouée, en plein milieu des ilots. Il y a un fort courant. Une fois de plus, le paysage et les fonds sous marins sont magnifiques. Nous attendons la fin d'après midi, lorsque le soleil tappe moins fort, pour faire une excursion sur l'ile puis sur les ilots environnants.

16 et 17-08-2014, Warderick Wells Cay
(Land and Sea Park)

Une petite heure de kite dans le lagon de Hawksbill Cay. Vent irrégulier du aux iles et ilots qui perturbent le vent.Il faut faire attention car la profondeur passe de quelques metres à quelques centimètres très rapidement et n'importe ou, y compris loin des berges. Il y a aussi du courant; Prudence donc.

Nous rejoignons Warderick Wells Cay, qui est le centre et le siège du park nature des Exumas. Belle remontée à la voile en plusieurs heures, en faisant plusieurs virements de bord. Nous attrapons un très gros Barracuda ( en dehors des limites du parc nature !), qui nous échappera au moment de le remonter à bord.

En dehors d'un bateau qui semble abandonné, nous sommes seuls dans le parc de bouées près du bâtiment du parc. Vue, une fois de plus, superbe ... Quelques minutes après l'ammarrage, un gros poisson ventouse s'accroche à la coque et nous la nettoie.


A l'heure de l'étale (moment où la marée s'inverse = moins, ou plus du tout de courant), nous nous rendons à un endroit indiqué par le parc pour du snorkeling. Incroyable !!! Les coraux, les couleurs, la variété de poisson, la taille des poissons ...

Nous rencontrons entre autres, des gros mérous, raies, langoustes énormes.

Emerald bay marina : du 24 au 28-08-2014

Très belle marina creusée dans le rock ( ancienne mine ???) avec des place pour cata. et avec tarif très attractifs : 1$ du pi + 10 % services, l'eau à 40 c./gal. Internet gratuit ainsi que salle de lavage. Les enfants ( et les adultes) se régalent à jouer au billard. Nous avons rejoind Jean-Pierre - qui a toujours été un support moral important et souvent un modèle-et son catamaran Amadeus.

Georgetown 27-08-2014

Des ancrages faciles ( sable) un peu partout dans la baie. Nous nous rendons au lac Victoria ou se trouve un quai à dinghy situé à coté du plus gros supermarché et du centre-ville. Pour se rendre au lac, nous passons à vitesse réduite sous un pont bas et étroit ( 3 m.). A 100 m du supermaché Exuma market se trouve un quincailler avec énormément de stock : cela va des fournitures scolaires, au matériel de pêche ou de construction; la patronne est très sympa. Entre Georgetown et Emerald Bay, on peut également trouver un Napa ( bâtiment rose avec enseigne "AID"), à +/- 3 miles du centre ville. 1/2 mile plus loin, il y a Ardenne, gros magasin de bricolage. Pas très sympa car un vendeur accompagne sytématiquement le client dans le rayon et le raccomppagne à la caisse ... il faut laisser tous les sacs à l'extérieur du magasin ... Pour s'y rendre, il suffit de faire du pouce; Je n'ai attendu que qq. minutes à chaque fois pour que qq. un me prenne dans son pic-up ( à l'arrière !). Nous nous sommes ré-approvisionnés en gas propane : un camion passe le mercredi ( peut- être tous les jours ?) vers 10 h ( plutot 11h) sur la place au niveau du bar Eddy; une descente de bâteau (la seule) est l'endroit ou le camion s'arrête; il faut mettre les bouteilles en évidence sur le bord de la route ou siffler le camion pour qu'il s'arrête. Cela m'a couté 22 $ pour 2 bouteilles de Propane. La ville et les gens sont sympas.

Le 28-08-2014

Nous partons tôt ( 8 h ) pour rejoindre la grande ile en face de Georgetown, Stocking island; La veille, nous y avions visité les trous à ouragans- en dinghy- et constatés que toutes les bouées d'amarrage étaient déjà occupées, et donc, qu'il y avait peu ou pas de place pour s'ancrer sécuritairement en cas d'ouragan ...

Nous sommes montés au monument de pierre par un sentier à travers palmiers et mangrove; la vue est magnifique sur 360 degrés. En continuant le sentier, nous rejoignons la plage de sable fin donnant sur le coté océan, avec de belles vague. Vraiment beau et agréable.

En fin de matinée nous longeons le rivage de Stocking island et Elisabeth island pour trouver une plage propice au kite par vent Sud ou Sud est.

Nous revenons finalement pour tester la plage entre les 2 iles. Celle indiquée à la fin d'Elisabeth I. n'existe pas.

2014-08-29 et 30 Emerald Bay : plage de Sandals

Très belle plage, nettoyée partiellement tous les jours, d'environ 1.5 km. Exposition est et sud-est avec houle du large, voir vagues lorsque vent supérieurs à 15 knt. L'ancrage n'est pas du tout confortable à cause de la houle à moins de se réfugier à l'extrémité sud( "commercial landing"), beaucoup plus protégé du vent et surtout de la houle.Attention toutefois aux blocs de rochers presqu'affleurants en arrivant à l'extrémité : N'y aller qu'a très faible vitesse, de jour et par beau temps ... Lorsqu'il y a des vagues l'accostage-et surtout le départ- de la plage en dinghy est très délicat, voir dangereux car les vagues menacent de le retourner.
La route principale (Highway), qui rejoind l'aéroport et Georgetown, passe à l'extrémité nord de la plage (commercial landing), juste derrière les tas de sables pour la construction.La plage devant la marina n'est pas accessible en voilier (rochers)et dangereuse pour le dinghy car les - belles-vagues se brisent. Il n'y a pas pieds après 1 ou 2 mètres du bord. Longue marche ensuite pour retrouver la route. Très belle rencontre avec Hassan et Modalena (mes excuses si j'écorche le prénom), de kuijjuak, avec qui nous avons passé de bons moments. Plusieurs séances de kite en 10 mètres et 13 m avec de la vague allant jusqu'à 2 mètres : un vrai régal ! Les enfants font plaisir à voir tant ils s'amusent dans les vagues et les dunes de sables.